• Est-il possible d’allaiter après un lipofilling mammaire ?

    Mais est-ce parce qu’il s’agit d’une augmentation naturelle qu’elle est sans conséquences pour l’allaitement ?

    L’une des principales préoccupations des femmes qui souhaitent une augmentation mammaire est celle de savoir s’il leur serait encore possible d’allaiter après l’opération. Cette inquiétude se manifeste sur de nombreux foras, notamment en ce qui concerne l’augmentation des seins par implants. Or, en dehors de la pose d’implants mammaires, il existe une autre technique pour donner plus de galbe aux seins. Il s’agit du lipofilling mammaire. Cette technique consiste à augmenter le volume des seins par injection de graisse. Mais est-ce parce qu’il s’agit d’une augmentation naturelle qu’elle est sans conséquences pour l’allaitement ?

    Est-il possible d’allaiter après un lipofilling mammaire ?

    Pourquoi le lipofilling mammaire ?

    Indiqué particulièrement pour les femmes qui souhaitent augmenter la taille de leur poitrine sans aucune chirurgie, le lipomodelage des seins est une intervention qui aide à corriger les cas d’hypotrophie mammaire, mais qui est davantage sollicité pour la correction de la ptose mammaire.

    C’est dire qu’il est possible d’associer un lifting mammaire et une augmentation des seins par transfert de graisse. La graisse étant utilisée ici en lieu et place d’une prothèse mammaire. L’avantage de la lipostructure des seins c’est qu’elle permet une augmentation modérée des seins. Cette technique permet en effet d’éviter l’effet « Bimbo » qui résulte parfois de la mise en place d’un implant des seins.

    Y a-t-il un risque pour l’allaitement ?

    Pas du tout. Contrairement à l’augmentation mammaire par implants qui peut, lorsqu’elle est réalisée après une mastopexie, entraîner une complication pour l’allaitement si les canaux galactophores, malencontreusement ont été sectionnés, l’augmentation des seins par transfert de graisse autologue est sans aucune incidence sur l’allaitement. D’où un avantage non négligeable pour les femmes qui désirent encore accoucher après l’augmentation du volume de leur poitrine, et qui souhaitent pour cela, nourrir leur enfant au sein.

    Une intervention avec de nombreux avantages

    En ce qui concerne les avantages du lipofilling mammaire, il y a l’absence de cicatrices après une augmentation des seins par réinjection de graisse. Alors qu’on pourrait s’attendre à une cicatrice sous le sein, une cicatrice horizontale ou à une cicatrice en forme d’ancre comme c’est le cas avec la mise en place de la prothèse mammaire, les seules cicatrices qui résultent de la lipostructure mammaire sont celles liées à la liposuccion qui précède l’intervention, ou à la réinjection de la graisse. Mais elles sont si minimes qu’elles sont pratiquement invisibles.

    D’autre part, il se trouve qu’à l’inverse de l’implant mammaire qui nécessite un remplacement après une certaine période, le résultat du lipofilling mammaire est définitif. Bien qu’une partie de la graisse injectée se résorbe, et naturellement entraîne une diminution du volume mammaire postopératoire, une fois que les 70% de graisse restante ont pris, c’est définitivement.

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :